fbpx

Ce qu’il faut savoir pour devenir chauffeur VTC

Ce qu'il faut savoir pour devenir chauffeur VTC.

À l’ère du numérique et de la digitalisation, l’émergence de plateformes assurant la mise en contact des passagers avec des chauffeurs indépendants a subi une évolution fulgurante. Ces plateformes d’intermédiation ont donné naissance à une nouvelle profession prometteuse : conducteur VTC (voiture de transport avec chauffeur).

En effet, le métier de chauffeur VTC consiste à offrir un service de transport aux passagers dans un véhicule haut de gamme. Aujourd’hui cette alternative de transport offre : un service de transport irréprochable, des voitures luxueuses, une tenue soignée pour le chauffeur et même des fois une boisson ou des friandises proposées aux passagers… ce qui explique la grande popularité de ces plateformes en France.

Vous souhaitez devenir chauffeur VTC ? Voici l’essentiel à savoir sur les particularités de ce métier.

Quelles sont les conditions à remplir pour devenir un chauffeur VTC ?

L’obtention d’une carte professionnelle VTC nécessite le passage d’un examen. Il est fortement recommandé de suivre une formation VTC et nombreux sont les centres qui proposent une formation VTC en Ile de France.

Cependant, le chauffeur VTC doit remplir un ensemble de conditions pour obtenir sa carte professionnelle VTC :

  • Effectuer une demande de carte professionnelle auprès de la préfecture
  • Être titulaire depuis plus de 3 ans du permis B
  • Avoir suivi la formation de “prévention et secours civiques de niveau 1” (PSC1) dans un délai inférieur à 2 ans
  • Valider l’examen médical
  • Ne pas avoir de casier judiciaire
  • Réussir son examen VTC

Les étapes à suivre pour devenir un chauffeur VTC à son compte.

Pour démarrer votre activité de chauffeur VTC indépendant, vous devrez choisir votre statut juridique : vous avez le choix entre une structure de micro-entreprise (en tant que micro-entrepreneur) ou une société (une SASU ou une EURL). Il faut savoir qu’une fois votre carte VTC obtenue auprès de la préfecture, vous devrez mettre en place votre cadre juridique professionnel pour pouvoir effectuer votre inscription au registre des VTC.

Par ailleurs, si vous choisissez de créer votre propre société de VTC, vous devrez l’immatriculer au Tribunal de commerce en déposant un dossier accompagné d’une copie de votre carte VTC. Une fois votre société immatriculée ou votre auto entreprise est créée, vous devez avoir une licence VTC avant de vous lancer sur les routes. Ainsi, vous devez effectuer une demande auprès du registre des VTC : Cette démarche est entièrement réalisable en ligne sur le site du Ministère des Transports et coûte 170€.

Quel est le salaire moyen d’un chauffeur VTC en 2020 ?

Le salaire net mensuel d’un chauffeur VTC dépend de nombreux critères notamment son statut et ses horaires de travail par exemple :

  • Un conducteur VTC ayant créé une SASU et ne bénéficiant pas de l’ACCRE, réalise un revenu entre 1 390 € et 1 690 € net par mois en travaillant 40 heures par semaine, en journée. 
  • Pour 60 heures par semaine, le chauffeur VTC perçoit entre 1 670 € et 2 100 € net par mois.
  • En revanche, pour un chauffeur VTC salarié d’une entreprise indépendante, son salaire moyen varie de 1 800 € à 2 000 € par mois. La gamme de services proposée ainsi que l’ancienneté du chauffeur entrent en compte dans le calcul du salaire mensuel.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires :

Déroulement de notre formation VTC :

Vous voulez devenir chauffeur VTC dans les plus brefs délais et vous hésitez encore quelle formation choisir ? le déroulement des formations vous est encore ambigüe ? 

Comment créer sa société VTC

Comment créer sa société VTC

La popularisation du métier de VTC grâce aux Ubers et autres applications a révolutionné le domaine du transport privé partout dans le monde. En plus