fbpx

Ce qu’il faut savoir pour devenir chauffeur VTC

Fac Academy : devenir chauffeur vtc

Le métier de chauffeur VTC a le vent en poupe depuis plusieurs années. Quelles sont les démarches à réaliser pour effectuer ce métier ?

Les conditions à remplir :

Grâce à FAC Academy, j’ai eu ma carte VTC en moins de 3 mois !

Avant de se former, le demandeur doit répondre à certaines conditions pour devenir chauffeur VTC. Le demandeur doit être majeur et disposer d’un permis B en cours de validité depuis plus de 3 ans et être sans casier judiciaire.

Une fois cette condition remplie, le demandeur doit justifier de son aptitude physique pour pouvoir devenir chauffeur VTC. Pour ce faire, il doit se rendre à la préfecture de son lieu de résidence pour demander une attestation d’aptitude physique à la conduite.

les étapes à suivre pour devenir chauffeur vtc

Le demandeur doit également disposer d’un véhicule donnant droit à la carte VTC. Pour l’obtenir, le demandeur doit posséder un véhicule comprenant entre quatre et neuf places, siège du conducteur compris.

La puissance fiscale du moteur doit être supérieure à 120 chevaux et le véhicule doit avoir moins de 6 ans, sauf s’il s’agit d’une voiture de collection.

Les étapes pour devenir chauffeur VTC :

1) Pour commencer, il faut bien évidemment se former. Suivre une formation délivrée par un centre agrégé est obligatoire pour pouvoir devenir chauffeur VTC. Fac Academy organise notamment une formation chauffeur VTC.

2) Pour évaluer vos acquis, il est nécessaire de passer un examen. L’examen est composé de questions à choix multiples (QCM). Le demandeur peut être dispensé de cette obligation s’il peut justifier d’une expérience d’au moins un an en tant que chauffeur professionnel de transport de personnes au cours des 10 dernières années.

3) Une fois l’examen validé il faut bénéficier d’une carte professionnelle avant de pouvoir conduire un véhicule VTC. Pour l’obtenir, le demandeur doit se rendre à la préfecture dont dépend son lieu de domicile. S’il habite à Paris, il doit se rendre à la préfecture de police.

Il est nécessaire d’effectuer une demande de carte professionnelle VTC et de joindre une photocopie de son permis de conduire, ainsi que ses justificatifs de formation et un justificatif de domicile. Un délai de deux mois est nécessaire entre le dépôt de la demande et la réception de la carte VTC.

4) Une fois sa carte VTC obtenu, le demandeur doit choisir son statut juridique. Pour encadrer son activité professionnelle, le chauffeur VTC a le choix entre devenir auto entrepreneur ou créer sa société. S’il décide de créer sa société, celle-ci doit être immatriculée auprès du greffe du tribunal de commerce.

5) Le chauffeur doit afficher sur son véhicule deux vignettes portant la mention “voiture de transport avec chauffeur” une fois sa carte VTC reçue. Les deux vignettes doivent être collées respectivement sur le pare-brise avant, en bas à gauche en face de la place du chauffeur, et sur le pare-brise arrière, en bas à droite. Cette vignette doit être retirée ou cachée lorsque le véhicule n’est pas utilisé en tant que VTC.

6) Depuis le 1er janvier 2015, les chauffeurs VTC doivent être inscrits sur le registre national des VTC. Pour ce faire, ils doivent s’acquitter d’une taxe de 170 euros à payer lors du dépôt de leur demande. L’inscription se fait en ligne lors de la déclaration d’activité et doit être renouvelée tous les 5 ans.

7) Le chauffeur est tenu de suivre une formation continue tous les 5 ans s’il souhaite conserver sa carte VTC. Ce stage dure au moins 7 heures, et est dispensé par une école agréée.

FAC Academy vous accompagne également dans le renouvellement de votre carte VTC.

Ce métier vous intéresse ?

Notre centre de formation organise des sessions pour devenir chauffeur VTC.

Plus d’infos

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Articles Similaires :