fbpx

Suivre une formation pour devenir un chauffeur VTC ?

Suivre une formation pour devenir un chauffeur VTC ?

Le métier du chauffeur VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) devient de plus en plus populaire et dynamique. Malgré la récence de ce domaine, on en remarque un développement assez rapide sur le marché de travail. 

Cependant, son activité demeure soumise à plusieurs réglementations et elle est strictement encadrée  par la loi. Posséder un bon véhicule ou être un bon conducteur sont nécessaires afin de réussir dans le secteur du VTC mais non suffisants pour devenir un chauffeur certifié. 

Quelle est la mission d’un chauffeur VTC ? 

On a tendance à confondre un chauffeur VTC avec un chauffeur taxi. Les deux métiers consistent évidemment à transporter un client d’un point A à et le déposer à sa destination B. Mais, en s’intéressant au chauffeur VTC, on remarque que sa mission diffère légèrement. 

Contrairement à un conducteur de taxi, un chauffeur VTC ne tient en compte que les passagers ayant effectué une réservation qui permet de préalablement fixer un prix. Ce dernier découle généralement de la distance. Ainsi, il n’est pas comptabilisé par un compteur. Un chauffeur VTC est également restreint de la voie publique, celle-ci étant réservée seulement aux conducteurs d’un taxi. Les véhicules  VTC doivent d’ailleurs avoir des caractéristiques et une signalétique spécifiques.

Quelles qualités requises pour devenir un chauffeur VTC ? 

Il est évident que pour devenir chauffeur VTC, il faut faire preuve d’une conduite irréprochable sur la route et une bonne connaissance des itinéraires sur la zone de travail spécifié.  Cependant il faut également assurer un bon comportement avec la clientèle  afin de laisser une bonne impression. Il est prié d’avoir le sens de service, de savoir faire preuve de discrétion et de politesse en toutes circonstances. Cela consistant une base à chaque personne intéressée par ce domaine, il faut maintenant spécifier les exigences de l’exercice de ce travail. 

Il faut principalement tenir en compte de l’examen VTC. Son passage est obligatoire. Il  comporte des épreuves théoriques et pratiques qui évaluent notamment les connaissances et les compétences du candidat.  La possibilité de passer cet examen en candidat libre, c’est-à-dire sans formation, est offerte. Mais, il est toujours  recommandé de se rapprocher d’un centre de formation agrée pour bien se préparer à passer l’examen et garantir sa réussite.

Quelle formation choisir pour se préparer à l’examen  VTC ?

Aucun diplôme n’est exigé pour cette profession, mais plusieurs critères sont posés. Afin de réussir rapidement son examen VTC, il faut penser à se former. Pour cela, des centres de formation VTC mettent à votre disposition des sessions de formations quotidiennes, jour et soir, en effet, la formation vtc à Paris est devenue très demandée. Ils interfèrent pour garantir une embauche immédiate à leurs candidats : ils les accompagnent jusqu’à devenir des autos entrepreneurs VTC tout en leur apportant les connaissances nécessaires à la création et à la gestion de leurs propres entreprises, ou en les aidant à décrocher un contrat CDI chauffeur VTC rémunérant. 

Ces centres offrent également la possibilité d’être formé en e-learning. Pas besoin de se déplacer pour assurer votre prospérité dans le domaine VTC.

Une fois l’examen VTC validé il faut bénéficier d’une carte professionnelle propre à cette activité. Le candidat peut la demander par écrit au préfet spécifique à son département et l’obtient dans un délai de trois mois, à condition de remplir ces conditions :


• Avoir décroché le permis B depuis au moins trois ans.

• Avoir validé un examen de chauffeur VTC.

• Avoir un casier judiciaire vide.
• Avoir validé un test d’aptitude physique, délivré par la préfecture.
• Etre inscrit au registre des VTC.
• Etre détenteur du PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1)

• Avoir un bon niveau d’anglais.

Après avoir décroché sa carte VTC, il est tenu de suivre une formation continue tous les 5 ans s’il souhaite la conserver.

Le salaire d’un chauffeur VTC ?

Il est difficile de préciser le salaire exact  d’un chauffeur VTC. Cela varie selon des critères différents. Cependant, le métier étant très lucratif, le salaire moyen d’un chauffeur VTC peut atteindre les 3000 € pour un chauffeur expérimenté. Le revenu net mensuel dépend du temps consacré à l’activité, des horaires de travail et de l’expérience. Un chauffeur plus compétent et expérimenté peut prétendre à une meilleure rétribution. 

On peut conclure qu’un chauffeur VTC gagne bien sa vie. Ce métier est donc une opportunité pour ceux qui n’ont pas bénéficié d’une grande formation académique et trouvent des difficultés pour s’intégrer dans la vie active. 

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires :

Déroulement de notre formation VTC :

Vous voulez devenir chauffeur VTC dans les plus brefs délais et vous hésitez encore quelle formation choisir ? le déroulement des formations vous est encore ambigüe ? 

Comment créer sa société VTC

La popularisation du métier de VTC grâce aux Ubers et autres applications a révolutionné le domaine du transport privé partout dans le monde. En plus